Passionnés par les grands espaces, la nature, les randonnées, si la réponse est oui, alors je vous conseille vraiment de tenter l’aventure PVT au Canada !!!

 

 

Je veux mon PVT, que dois je faire?

 

J’ai reçu ma lettre d’invitation en décembre 2017, je pars m’installer à Montréal mi juin, hey !!!

  • Est ce que je réponds aux critères?

  1. Avoir entre 18 et 35 ans ( 30 ans pour les Belges)
  2. Avoir des économies pour les premiers mois
  3. Posséder un passeport
  4. Ne pas avoir déjà bénéficier d’un stage ou PVT au cours des derniéres années
  • Processus pour avoir votre PVT:

  1.  Créer votre profil EIC
  2. Valider votre participation
  3. Payer vos frais et envoyer vos documents si vous êtes tirés au sort (226 dollars de frais)
  4. Acheter votre assurance pour la durée totale de votre PVT

Concernant l’assurance j’ai choisi ACS que je trouve plus sérieux que Chapka, j’ai eu de mauvais retours avec Chapka qui ne souhaitait pas me rembourser. Le cout de mon assurance pour deux ans s’élève à environ 710 euros.

Pour votre billet d’avion, il y a plusieurs compagnies low cost maintenant comme wOW air, Level… J’ai choisi tap Portugal, j’ai payé 209 euros mon vol avec un bagage pour Toronto avec un stop à Lisbonne que j’ai choisi 🙂 . Pour ensuite aller sur Montréal, vous pouvez prendre le bus Megabus pour 10 euros depuis le centre de Toronto 🙂 .

Arrivé au Canada, montrer vos documents à l’agent d’immigration (assurance pour deux ans, lettre d’introduction, passeport, preuves des fonds bancaires…) et vous serez admis sur le sol, et pourrez travailler 🙂

Concernant vos frais bancaires, j’ai crée un compte bancaire

  • N26 me permettant de payer sans frais à l’étranger ( carte gratuite pour la basique)
  • BNP: retirer gratuitement dans les banques partenaires

Je peux éventuellement vous parrainer 🙂

  • Où vivre?

  1. Montréal, ville dynamique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai habité six mois à Montréal en 2012, j’ai bénéficié d’un stage via l’OFQJ dans le domaine de événementiel, j’ai pu grâce à ce stage découvrir l’est canadien. Montréal est une ville très dynamique et chaleureuse, l’été nous avons beaucoup de Festival, vous pouvez d’ailleurs être bénévoles pour ceux ci. Se montrer investi au Québec est vraiment important, faire du bénévolat montre votre attachement à la ville, de plus vous pourrez rencontrer des gens géniaux, vous faire des amis québécois et voir des spectacles gratuitement.

Logement

Ma première démarche fut de trouver un logement, j’ai trouvé sur Facebook via des groupes de colocations. Le loyer pour une chambre sur Montréal se situe en moyenne 400 et 600, si vous payez plus, selon moi c’est que vous vous faites arnaquer. Trouver un travail est assez simple, je vous conseille bien sûr de faire du bénévolat en parallèle.

Je vous conseille l’auberge saint Paul à Montréal, le petit déjeuner est inclus, les chambres sont assez grandes et c’est propre. Je n’ai pas apprécié l’auberge apéro par contre, je trouve que c’est très petit, la cuisine très petite également ce n’est pas agréable d’y être au quotidien.

Pour notre arrivée à Montréal, nous avons loué un petit studio pour deux semaines avec un ami, et nous visiterons sur place les appartements afin d’éviter toutes les mauvaises surprises.

Vous pourrez trouver votre colocation via ces liens:

https://www.facebook.com/groups/511352078930164/
https://www.kijiji.ca/b-chambres-a-louer-colocataire/grand-montreal/c36l80002
https://ca.easyroommate.com/search/rooms/map/L180103232010183?lat=45.5016889&lng=-73.567256&rad=20000&SearchLocationName=Montreal&rmax=550&amin=18&amax=99&bed=1&srt=3&pag=1&mvdt=2018-06-12

2. L’ouest Canadien

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fin 2016, j’ai fait un petit tour dans l’ouest canadien, au programme les rocheuses, Vancouver… Comment décrire les paysages, juste irréels!! J’ai adoré les randonnées, elles sont vraiment magnifiques, et assez simples je trouve. J’ai commencé mon voyage à Calgary puis j’ai continué sur Banff, Jasper, Lake Louise, Edmonton, Jasper puis Vancouver. Les températures se sont révélées plutôt bonnes fin septembre, je n’ai pas eu froid, et pouvais me promener sans avoir d’excellentes chaussures de marche.

J’ai adoré Banff et les randonnées que nous pouvons faire, admirer les lacs et les différentes activités que nous pouvons réalisés sur place. A Jasper, je me suis retrouvée face à un ours, un peu paniquée mais sous le coup d’angoisse, nous avons réussir à avancer doucement pour regagner notre voiture, penser à emmener avec vous un spray pour vous protéger ainsi qu’une cloche pour les prévenir de votre passage, n’oublions pas que nous sommes sur leur territoire 🙂

Plus d’informations sur mon voyage dans l’ouest, c’est ici 🙂

  • Voyager au Canada

  1. Les transports

Il est assez simple de se déplacer au Canada, me concernant j’ai beaucoup utilisé Greyhound et megabus, ces deux compagnies de bus sont pas chères et desservent plutôt le bien. Plus vous réserverez à l’avance, plus votre prix sera bas. Les chauffeurs parlent anglais et français si vous êtes au Québec.

Le train (Amtrak) reste trop cher selon moi.

2. Voyager au Québec

Depuis Montréal, vous pouvez voyager via l’agence Sinorama, qui propose des séjours au canada et aux usa pour des prix défiants toute concurrence 😉